0
Your Cart
No products in the cart.
la dépendance affective

La dépendance affective

Qu’est ce que la dépendance affective ?


La dépendance affective est ce mal, longtemps sous-estimé, ignoré ou mal compris. Pourtant, elle peut atteindre un niveau qui peut détruire intérieurement une personne. Elle est définie comme un constant manque de l’affection de l’autre ainsi que du besoin d’affection d’une tierce personne, en dépit de sa propre personne. Dans des cas extrêmes, elle peut provoquer de la souffrance émotionnelle. Comme son nom l’indique, la personne dépendante affective est atteinte d’une incapacité à vivre par elle-même, mais dépend entièrement des autres.


Les formes de la dépendance affective

La dépendance affective et présente dans plusieurs types de relation : amicale, familiale, professionnelle et surtout dans le domaine de la relation amoureuse. Dan ce dernier cas, la victime ressent le besoin d’être rassurée tout le temps. Le manque de confiance et d’estime de soi l’envahit. La dépendance affective en amitié existe également. Elle peut se manifester par une jalousie maladive et d’un besoin éternel d’avoir l’avis de l’autre. La personne dépendante est possessive et demande toujours plus d’attention et d’affection.


Comment l’identifier ?

En effet, l’état de dépendant affectif peut se traduire sous plusieurs formes. Mais ce qui survient le plus fréquent, c’est le manque de confiance en soi donc le besoin de l’approbation de l’autre dans tout ce que l’on fait. C’est certainement un des signes le plus important.

Un dépendant affectif pourrait avoir des difficultés à prendre des décisions, voire même être incapable de décider sans le conseil de l’autre. Autrement dit, la personne se réalise à travers l’autre.

Par ailleurs, le dépendant a toujours peur : d’être abandonné ou de ne pas plaire ou encore de ne pas satisfaire l’autre. Dans d’autres cas, cette anxiété peut se traduit par une crainte d’être en désaccord avec son partenaire qui se résulterait par un conflit.

En outre, certaines faiblesses comme l’incapacité à se débrouiller par soi-même, le besoin perpétuel d’aide extérieure, peuvent être considérées comme étant des signes d’une tendance vers la dépendance affective. Il se pourrait aussi que la personne dépendante soit incapable d’endosser ses responsabilités. Elle peut ne pas vouloir assumer ses choix ou attend toujours l’autre pour décider à sa place. De ce fait, La dépendance affective peut être accompagnée de comportement compulsif ou encore des addictions comme l’alcool, les jeux vidéo ou la drogue.


Les causes de la dépendance affective

Cet état peut survenir aux personnes hypersensibles ou en manque de confiance en soi. Il se peut aussi qu’il vienne d’un traumatisme causé par une histoire passée ou encore d’un manque d’affection pendant l’enfance. En plus, il arrive qu’un choc émotionnel chez une personne vulnérable conduise à la dépendance affective.


Ainsi, la dépendance affective nuit aux relations quelle que soit sa nature : amicale, amoureuse ou autre. Par conséquent, elle peut être destructrice pour la personne atteinte de la pathologie ainsi que pour son partenaire. En d’autres mots, la personne perd complètement le contrôle de sa vie.  Mais il ne faut pas confondre, aimer et être dépendant d’une personne. L’amour, c’est aussi être dépendant de l’autre sans pour autant négliger ses choix et ses besoins.

Add a Comment

Your email address will not be published.